dans une banque, remise d’espèces à un client à partir de son compte à un guichet de caisse. On parle également dans ce cas de retrait (withdrawal). – La remise d’argent liquide à une caisse de magasin par le débit de la carte de client ou de la carte de crédit présentée. Cela équivaut en principe – même si seuls des montants de pointe sont versés au cours d’un achat – à l’exercice d’une activité de crédit par le propriétaire du magasin et est soumis à autorisation ; l’Office fédéral de surveillance des services financiers a publié une fiche d’information spécifique à ce sujet. – Le montant effectivement remis à un client dans le cadre d’un prêt ; les frais de traitement et les intérêts anticipés sont généralement retenus par la banque (the actual payout to borrower of loan funds, in whole or part). – Dans le cas d’une entreprise, il s’agit de la diminution des liquidités, par exemple par le transfert de son propre compte au bureau des impôts (revenue office). – En revanche, les dépenses ne sont que des augmentations de dettes ou des diminutions de créances. – Voir Douze bancaire, Dépôt, Carte, Caisse, Paiement.

Attention : le lexique financier est protégé par des droits d’auteur et ne peut être utilisé qu’à des fins privées sans autorisation expresse !
Professeur d’université Dr. Gerhard Merk, Dipl.rer.pol, Dipl.rer.oec.
Adresse électronique : info@ekrah.com
https://de.wikipedia.org/wiki/Gerhard_Ernst_Merk
https://www.jung-stilling-gesellschaft.de/merk/
https://www.gerhardmerk.de/