En général, le renvoi d’un montant par la banque lorsqu’un paiement a été annulé par le client ou qu’un prélèvement a été contesté pour d’autres raisons. – Dans les opérations par carte de crédit l’annulation d’une transaction par carte de crédit, par le fait que l’émetteur (issuer) de la carte demande le remboursement total ou partiel d’un paiement au commerçant, parce que le titulaire de la carte de crédit conteste la légitimité du prélèvement (the cardholder is disputing the transaction, in-whole or in-part). – Dans le cas des transactions en ligne sur Internet, la possibilité de chargeback représente un très grand danger pour le commerçant ; en effet, celui-ci ne peut pas influencer la contestation du client. Il ne dispose en effet d’aucun contrat écrit permettant de justifier la transaction par carte de crédit et un contrôle précis de l’opération n’est généralement guère possible. En outre, les frais d’annulation de la transaction par carte de crédit sont à la charge du commerçant. – Il existe de nombreuses réflexions sur l’utilisation abusive (misuse) des cartes ; pour le commerçant, une assurance correspondante devrait être la solution la plus économique (cheapest way) jusqu’à présent. – Voir clôture, mistrade, ordre stop, taux d’annulation, paiement.

Attention : le lexique financier est protégé par des droits d’auteur et ne peut être utilisé qu’à des fins privées sans autorisation expresse !
Professeur d’université Dr. Gerhard Merk, Dipl.rer.pol, Dipl.rer.oec.
Adresse électronique : info@ekrah.com
https://de.wikipedia.org/wiki/Gerhard_Ernst_Merk
https://www.jung-stilling-gesellschaft.de/merk/
https://www.gerhardmerk.de/