Sauf définition explicite contraireagit de l’afflux net d’argent, plus précisément de recettes provenant du chiffre d’affaires et d’autres activités courantes, moins tous les coûtsdans une entreprise au cours d’une période économique donnée. – Le cash-flow est considéré comme un indicateur important pour évaluer la situation financière d’une entreprise, notamment dans le cadre de la notation. Son calcul précis soulève certes un certain nombre de difficultés, comme la délimitation des périodes ou la modification éventuelle des stocks. – D’autre part, le cash-flow est normalement considéré – c’est-à-dire en tenant compte de toutes les données de l’entreprise, du secteur ou du marché – comme une mesure plus fiable de la capacité bénéficiaire d’une entreprise que le bénéfice. En effet, le calcul du bénéfice dépend de l’évaluation (valuation-dependent), par exemple par des amortissements trop prudents, des provisions, etc. Le cash-flow, en revanche, est lié aux paiements et non aux évaluations. – On fait souvent la distinction entre Operating Cashflow : flux de trésorerie provenant de l’activité opérationnelle, Investing Cashflow : flux de trésorerie provenant du domaine des participations et Financing Cashflow : flux de trésorerie provenant du domaine du financement. – Voir EBITDA, Free Cash Flow, flux financier, vache à lait, bénéfice, opérationnel, tableau de financement, revenus de base, efficience des coûts, ratio cours/cash-flow, chronologie, risque de taux.

Attention : le lexique financier est protégé par des droits d’auteur et ne peut être utilisé qu’à des fins privées sans autorisation expresse !
Professeur d’université Dr. Gerhard Merk, Dipl.rer.pol, Dipl.rer.oec.
Adresse électronique : info@ekrah.com
https://de.wikipedia.org/wiki/Gerhard_Ernst_Merk
https://www.jung-stilling-gesellschaft.de/merk/
https://www.gerhardmerk.de/