Il est proposé que l’autorité de surveillance impose à certains établissements un ratio de fonds propres réglementaires plus élevé les bonnes années. – Cela se heurte toutefois à des difficultés pour les établissements opérant à l’échelle internationale, dont les activités se déroulent dans des zones économiques différentes et dont les cycles économiques sont inégaux. En outre, il est difficile de définir ce qu’est une “bonne année” pour une banque, car de nombreux critères peuvent être utilisés, tels que le bénéfice, le chiffre d’affaires, le nombre de succursales existantes ou nouvelles, le nombre d’employés ou encore des ratios particuliers calculés à partir de certains postes du bilan. – Voir supervision bancaire européenne, Bâle III, directive sur les exigences en matière de fonds propres, ratio de fonds propres, fonds propres tampons, fonds propres variables, indicateurs de solvabilité financière, G-Sifi, fonds propres de base, ratio de levier, coussin de liquidités, approche mark-to-funding. Stabilisateurs, automatiques. – Voir le rapport annuel 2011 de la BaFin, p. 154 s. (décisions des ministres des Finances de l’UE ; proposition d’un volant de fonds propres de la part de l’ABE), le rapport sur la stabilité financière 2012, p. 90 s. (volant de fonds propres anticyclique pour les crédits), le bulletin mensuel de la Deutsche Bundesbank de mai 2013, p. 59 s. (fonds propres réglementaires et volant de fonds propres dans le sillage de Bâle III), le bulletin mensuel de la Deutsche Bundesbank de juin 2013, p. 69 (aperçu des tampons de fonds propres selon CRD-IV).

Attention : le lexique financier est protégé par des droits d’auteur et ne peut être utilisé qu’à des fins privées sans autorisation expresse !
Professeur d’université Dr. Gerhard Merk, Dipl.rer.pol, Dipl.rer.oec.
Adresse électronique : info@ekrah.com
https://de.wikipedia.org/wiki/Gerhard_Ernst_Merk
https://www.jung-stilling-gesellschaft.de/merk/
https://www.gerhardmerk.de/