Si la solvabilité d’un débiteur se détériore, la valeur d’un CDS augmente. Les acteurs du marché qui misent sur une hausse des prix avec les CDS sont donc incités à dénigrer le débiteur en propageant des rumeurs défavorables (to badmouth the debtor). Le spéculateur réalise un profit maximal lorsque le débiteur fait défaut et que le sous-jacent n’est pas remboursé. – On compare cette situation d’intérêt à celle d’un pyromane qui achète une assurance incendie sur sa maison, qu’il peut ensuite légitimement incendier. D’où la demande d’autoriser les opérations de couverture avec les CDS, mais d’interdire les opérations purement spéculatives sur le plan prudentiel. – Voir Credit Default Swap, Transparence du marché des Credit Default Swap, Dissemination, Transparence du marché.

Attention : le lexique financier est protégé par des droits d’auteur et ne peut être utilisé qu’à des fins privées sans autorisation expresse !
Professeur d’université Dr. Gerhard Merk, Dipl.rer.pol, Dipl.rer.oec.
Adresse électronique : info@ekrah.com
https://de.wikipedia.org/wiki/Gerhard_Ernst_Merk
https://www.jung-stilling-gesellschaft.de/merk/
https://www.gerhardmerk.de/