possession d’une carte d’identité ou d’un passeport sous un autre nom (under a false name). Sur le marché financier, de tels documents falsifiés ont pour but d’empêcher que certaines transactions soient attribuées à une personne. Après que la Cour fédérale de justice allemande (German Federal Court of Justice) a reconnu la légalité de l’accès aux données des clients par tout fonctionnaire habilité à cet effet dans son jugement du 12 juillet 2007, le Service fédéral de renseignement allemand (Federal Intelligence Service) a obtenu en février 2008 des documents sur les fraudeurs fiscaux du Lichtenstein et les Länder allemands ont acheté à des millions de dollars des supports de données contenant des documents relatifs aux comptes bancaires auprès d’employés de banque infidèles (corrupt bank employees), la demande d’une deuxième carte d’identité a fortement augmenté, tout comme le prix de ces documents, il est vrai. Cela s’est accompagné d’une augmentation du prix des cartes d’identité et/ou des passeports de personnes décédées ; sur ce marché, les documents correspondants de personnes décédées de moins de soixante ans sont particulièrement recherchés et payés à un prix élevé après une prise de contact généralement téléphonique avec les survivants. – Voir obligation de vérification de l’identité, nominee, procédure de consultation des comptes, divulgation des comptes, obligation d’information sur les données du client, nominee, compte numéroté, homme de paille, transaction de tableau.

Attention : le lexique financier est protégé par des droits d’auteur et ne peut être utilisé qu’à des fins privées sans autorisation expresse !
Professeur d’université Dr. Gerhard Merk, Dipl.rer.pol, Dipl.rer.oec.
Adresse électronique : info@ekrah.com
https://de.wikipedia.org/wiki/Gerhard_Ernst_Merk
https://www.jung-stilling-gesellschaft.de/merk/
https://www.gerhardmerk.de/