terme apparu plus fréquemment depuis 2012, signifiant que l’indice des prix du niveau de vie n’augmente guère, voire pas du tout dans certains cas particuliers. En effet, les conditions du marché mondial prennent de plus en plus d’importance du côté de l’offre sur les prix, notamment des biens de consommation. En effet, la mondialisation accroît la concurrence et fait baisser les prix. – D’un autre côté, la pénurie mondiale temporaire ou durable d’un bien (comme le pétrole ou les céréales) peut entraîner une hausse excessive du taux d’inflation dans une économie intérieure. – Voir désinflation, lien énergie-inflation, lien pétrole-alimentation, financiarisation, inflation, inflation sous-jacente, ratio de sacrifice. – Voir le Bulletin mensuel de la BCE de mars 2009, p. 60 et suivantes (phase de désinflation dans la zone euro ; aperçus).

Attention : le lexique financier est protégé par des droits d’auteur et ne peut être utilisé qu’à des fins privées sans autorisation expresse !
Professeur d’université Dr. Gerhard Merk, Dipl.rer.pol, Dipl.rer.oec.
Adresse électronique : info@ekrah.com
https://de.wikipedia.org/wiki/Gerhard_Ernst_Merk
https://www.jung-stilling-gesellschaft.de/merk/
https://www.gerhardmerk.de/