Sauf définition contraire, il s’agit de l’octroi d’un prêt à un fonds spéculatif qui, en contrepartie, achète à la banque, directement ou par l’intermédiaire d’une société ad hoc, des tranches émises et transformées en titres par le biais d’une titrisation. – D’un point de vue économique, le risque reste alors à la charge de la banque. En effet, si le fonds spéculatif dérape, le prêt accordé au fonds spéculatif devient irrécouvrable. – Voir Prêt monétaire, Single Master Liquidity Conduit, effet de rebond, structure de titrisation.

Attention : le lexique financier est protégé par des droits d’auteur et ne peut être utilisé qu’à des fins privées sans autorisation expresse !
Professeur d’université Dr. Gerhard Merk, Dipl.rer.pol, Dipl.rer.oec.
Adresse électronique : info@ekrah.com
https://de.wikipedia.org/wiki/Gerhard_Ernst_Merk
https://www.jung-stilling-gesellschaft.de/merk/
https://www.gerhardmerk.de/