moyen de paiement qu’un mendiant professionnel (beggar, lazar) perçoit des dons de la charité étrangère. – Autrefois, en Europe, sommes collectées auprès des fidèles par les moines d’un ordre mendiant (mendicant order) pour subvenir à leurs besoins ; aujourd’hui encore, répandu en partie de manière similaire en Asie. – Argent collecté par différentes associations, partis politiques et organisations caritatives, généralement par le biais de lettres (begging letter). Si les entreprises refusent de payer, il n’est pas rare aujourd’hui qu’elles soient dénigrées dans les médias (decried, badmouthed) par les associations de consommateurs (consumer groups), les défenseurs de l’environnement (environmental activists) et les opposants à la mondialisation (anti-globalisation protesters) qui envoient des lettres de mendicité. Pour les entreprises, il reste alors à décider si elles doivent accepter ou payer les dommages causés à leur image, avec des conséquences potentiellement importantes – baisse du chiffre d’affaires, diminution des bénéfices, réduction du personnel. – Voir badwill, mendiants, effet de cannibalisme, protection, argent du silence, argent du bailli.

Attention : le lexique financier est protégé par des droits d’auteur et ne peut être utilisé qu’à des fins privées sans autorisation expresse !
Professeur d’université Dr. Gerhard Merk, Dipl.rer.pol, Dipl.rer.oec.
Adresse électronique : info@ekrah.com
https://de.wikipedia.org/wiki/Gerhard_Ernst_Merk
https://www.jung-stilling-gesellschaft.de/merk/
https://www.gerhardmerk.de/