Les personnes âgées, hommes et femmes, qui prient pour le salut de l’âme d’une personne, surtout en cas de décès, sont également appelées frères et sœurs de prière (old men or matrons engaged and renumerated in order to pray for the soul’s salvation of a defunct person). – Bien que cette pratique, autrefois très répandue dans certaines régions d’Allemagne et d’Autriche, ait été régulièrement réprimandée, interdite et même menacée de lourdes sanctions ecclésiastiques par les autorités ecclésiastiques, elle s’est maintenue très longtemps, et en partie jusqu’à aujourd’hui, surtout dans les zones rurales fermées. – Voir Caisse de décès, argent des porteurs.

Attention : le lexique financier est protégé par des droits d’auteur et ne peut être utilisé qu’à des fins privées sans autorisation expresse !
Professeur d’université Dr. Gerhard Merk, Dipl.rer.pol, Dipl.rer.oec.
Adresse électronique : info@ekrah.com
https://de.wikipedia.org/wiki/Gerhard_Ernst_Merk
https://www.jung-stilling-gesellschaft.de/merk/
https://www.gerhardmerk.de/