lieu de stockage d’argent et d’objets de valeur ; en particulier un coffre-fort bancaire, également appelé depositorium dans des documents plus anciens ; voir §§ 688 et suivants. BGB (a secure room or rooms in a financial institution where cash on hand is stored and safe deposit boxes are located). – Le compte de titres géré par une banque pour un client, parfois aussi pour l’ensemble des comptes. En Allemagne, on comptait début 2013 environ trente-quatre millions de comptes de dépôt département d’une banque qui s’occupe de la garde d’objets en général et de titres en particulier. – Autre nom pour le portefeuille. – En particulier en suisse allemand et avec un accent sur la première syllabe, également la consigne pour les emballages réutilisables (reusable packages) et la co-dépôt (rent deposit). – Voir Aberdepot, espèces, valeurs en dépôt, banque de dépôt, opérations de dépôt, loi sur les dépôts, dépositaire, garde, dépositaire central, dépôt intermédiaire. – Voir le rapport mensuel de la Deutsche Bundesbank d’août 1995, p. 57 et suivantes (Depotbesitz in Deutschland ; Übersicht).

Attention : le lexique financier est protégé par des droits d’auteur et ne peut être utilisé qu’à des fins privées sans autorisation expresse !
Professeur d’université Dr. Gerhard Merk, Dipl.rer.pol, Dipl.rer.oec.
Adresse électronique : info@ekrah.com
https://de.wikipedia.org/wiki/Gerhard_Ernst_Merk
https://www.jung-stilling-gesellschaft.de/merk/
https://www.gerhardmerk.de/