En général, conversion de prêts accordés à des entreprises dont la solvabilité est douteuse en capital de participation. – En particulier, l’achat par une entreprise de créances des banques sur des pays surendettés, libellées dans une monnaie convertible comme l’USD ou l’EUR. La banque cède la créance irrécouvrable – en général des obligations en souffrance – avec une forte décote. – L’entreprise acquéreuse échange les titres ainsi acquis auprès du gouvernement du pays endetté contre sa monnaie nationale. – L’argent ainsi obtenu permet de réaliser un investissement dans le pays débiteur. – L’entreprise a ainsi l’avantage d’obtenir la monnaie nationale souhaitée à un prix avantageux et le pays débiteur rembourse ainsi une partie de ses dettes extérieures libellées en monnaie convertible. – Il ne faut cependant pas oublier qu’une banque qui vend des créances irrécouvrables avec une décote subit une perte ; le bénéfice de l’entreprise qui investit dans le pays débiteur équivaut donc, en gros, à la perte de la banque. – Voir obligation, non performante, deal, échange de liquidités, argent des neiges, dette publique, refusée.

Attention : le lexique financier est protégé par des droits d’auteur et ne peut être utilisé qu’à des fins privées sans autorisation expresse !
Professeur d’université Dr. Gerhard Merk, Dipl.rer.pol, Dipl.rer.oec.
Adresse électronique : info@ekrah.com
https://de.wikipedia.org/wiki/Gerhard_Ernst_Merk
https://www.jung-stilling-gesellschaft.de/merk/
https://www.gerhardmerk.de/