Aufsätze Ökonomik

Aufsätze Pädagogik

Aufsätze Sozialethik

Verschiedenes

Prof. Dr. Gerhard Merk, Dipl.rer.pol., Dipl.rer.oec.

Abhandlungen über Johann Heinrich Jung-Stilling

Nachtodliche Belehrungen zur Ökonomik

Nachtodliche Belehrungen zu Persönlichkeiten

Nachtodliche Belehrungen zur Philosophie

Nachtodliche Belehrungen zur Theologie

Nachtodliche Belehrungen zu verschiedenen Themen

 

Conseil des gouverneurs de la BCE (ECB governing council)

Les membres du directoire de la Banque centrale européenne et les gouverneurs des banques centrales des États membres qui ont adopté l’euro. Les décisions du Conseil des gouverneurs sont généralement préparées en amont au niveau du travail dans les quelque soixante ( !!) organes de l’Eurosystème ou de la BCE. C’est là que se déroule la véritable compétition pour les meilleures propositions. – La sociologie a démontré qu’un comité plus petit obtient de meilleurs résultats qu’un comité plus grand. Dans ce sens, la prise de décision au sein du Conseil des gouverneurs est tout à fait adaptée aux tâches à accomplir. A l’extérieur, le Conseil des gouverneurs s’exprime toujours d’une seule voix, même lorsque les avis sont partagés en son sein. Les opinions minoritaires sont certes connues jusqu’à présent, mais n’ont pas encore été publiées. – Conformément à l’article 283 du TFUE, les membres du directoire de la BCE sont choisis et nommés par le Conseil européen à la majorité qualifiée (qualified majority voting) selon l’article 16 du TUE. Il s’agit souvent de politiciens émérites, pas nécessairement d’économistes, et dans le pire des cas, ils n’ont même pas d’expérience dans une banque centrale de leur pays d’origine. De cette manière, la politique peut s’immiscer dans le conseil des gouverneurs de la BCE : mais c’est aussi ce qui est voulu. – En situation de crise, comme face à l’endettement public élevé de la Grèce, du Portugal, de l’Espagne, de l’Italie ou de Chypre, les décisions sont prises très rapidement au sein du conseil des gouverneurs, voire par téléconférence, comme ce fut le cas début août 2011. – A la fin de l’été 2011, le membre allemand du directoire Jürgen Stark a démissionné de son poste pour protester contre la formation de camps au sein du conseil des gouverneurs. Un front nord (northern front) s’y est opposé à un front sud. Les représentants des pays du Nord, orientés vers la stabilité, exigent que les pays débiteurs adaptent leurs dépenses à leurs recettes. Les représentants des pays du Sud ont finalement exigé de la BCE qu’elle répare les manquements de la politique budgétaire en faisant tourner la planche à billets. – Cf. délire des comités, effet Becket, déficit démocratique, principe de la voix unique, interdiction d’intervention, Union monétaire européenne, erreurs fondamentales, protocoles de la BCE, publication, rythme des réunions de la BCE, péché de la BCE, principe de rotation, front sud, redistribution, influencé par la banque centrale. – Voir le bulletin mensuel de la Deutsche Bundesbank de mars 2010, p. 45 et suivantes (explication des principaux changements par rapport au traité de Nice en ce qui concerne l’économie et la monnaie ; p. 47 : majorité qualifiée selon l’article 16 du TUE et l’article 238 du TFUE).

Attention : le lexique financier est protégé par des droits d’auteur et ne peut être utilisé qu’à des fins privées sans autorisation expresse !
Professeur d’université Dr. Gerhard Merk, Dipl.rer.pol, Dipl.rer.oec.
Adresse électronique : info@jung-stilling-gesellschaft.de
https://de.wikipedia.org/wiki/Gerhard_Ernst_Merk
https://www.jung-stilling-gesellschaft.de/merk/
https://www.gerhardmerk.de/

Sidebar