Récoltes agricoles destinées à être vendues sur le marché ; par opposition à la production qui est consommée par l’exploitation agricole elle-même pour ses propres besoins ou qui est utilisée pour nourrir les animaux (crop which is sold for money ; le terme est utilisé pour faire la distinction avec les cultures qui ne sont pas vendues, comme celles qui sont destinées à l’élevage ou qui sont appropriées comme nourriture pour la famille et la main-d’œuvre du producteur). – Marchandises agricoles produites en masse et destinées à la vente, généralement à l’exportation, telles que les céréales, le café, le cacao ou les bananes. – Or, comme la consommation est en fin de compte l’objectif de toute activité économique – car tous les êtres humains ont besoin de manière permanente et répétée de se nourrir pour se maintenir en vie -, les prix des produits agricoles jouent un rôle important dans toute économie nationale. – Voir politique agricole, matières premières agricoles, biocarburants, anticipations inflationnistes, inflation sous-jacente, inflation climatique, inflation du dioxyde de carbone, produits laitiers, inflation des protéines, prix des matières premières, fonds de stabilisation, effet de second tour.

Attention : le lexique financier est protégé par des droits d’auteur et ne peut être utilisé qu’à des fins privées sans autorisation expresse !
Professeur d’université Dr. Gerhard Merk, Dipl.rer.pol, Dipl.rer.oec.
Adresse électronique : info@ekrah.com
https://de.wikipedia.org/wiki/Gerhard_Ernst_Merk
https://www.jung-stilling-gesellschaft.de/merk/
https://www.gerhardmerk.de/