Dans la littérature économique ancienne, l’opinion unanime était que chaque État devait accumuler des métaux précieux en abondance et interdire l’exportation de métaux extraits à l’intérieur du pays. Compte tenu des circonstances de la période allant du XVIe au début du XVIIIe siècle, cette opinion était juste. En effet, seul le métal précieux permettait à l’époque d’acheter des marchandises en Inde, en Asie du Sud-Est et dans d’autres régions du monde. Le métal précieux était également le seul bien qui permettait de gagner des alliés en cas de guerre. – On parle aussi dans ce contexte de mercantilisme (mercantilism : un ensemble de pensées économiques du milieu du 16e siècle au début du 18e siècle qui appelait généralement à la régulation gouvernementale de l’économie d’une nation afin d’accroître son pouvoir au détriment des nations rivales, et en particulier la doctrine selon laquelle l’argent est la richesse, l’accumulation d’or et d’argent, par conséquent, est la clé de la prospérité et de la richesse). – Voir richesse, patrimoine, relativité de la valeur, prospérité.

Attention : le lexique financier est protégé par des droits d’auteur et ne peut être utilisé qu’à des fins privées sans autorisation expresse !
Professeur d’université Dr. Gerhard Merk, Dipl.rer.pol, Dipl.rer.oec.
Adresse électronique : info@ekrah.com
https://de.wikipedia.org/wiki/Gerhard_Ernst_Merk
https://www.jung-stilling-gesellschaft.de/merk/
https://www.gerhardmerk.de/