une entreprise qui, en règle générale, est juridiquement indépendante (a legally independent entity), mais dont les parts sociales appartiennent en totalité ou en majeure partie à une autre entité (relation mère-fille, établissement). – Une entreprise dont l’activité vise à acquérir des participations (long-term equity investments) dans d’autres entreprises, une Unternehmensbeteiligungsgesellschaft. En Allemagne, de telles entreprises font partie des entreprises financières ; voir § 1, alinéa 3, № 1 KWG. Elles nécessitent une autorisation et sont soumises à une surveillance. – On parle aussi parfois de société d’acquisition (new company, NEWCO) qui, dans le cadre d’un rachat, acquiert des parts (share deal) ou des actifs (asset deal) d’une entreprise cible. – Voir directive sur les participations, capital de rachat, avis de fusion, principe de la main à la pâte, groupe, fonds de capital-investissement, fonds souverain, fenêtre sur la technologie. – Voir le rapport mensuel de la Deutsche Bundesbank de décembre 2011, p. 63 (les sociétés de participation sont ta forme préférée d’investissement direct).

Attention : le lexique financier est protégé par des droits d’auteur et ne peut être utilisé qu’à des fins privées sans autorisation expresse !
Professeur d’université Dr. Gerhard Merk, Dipl.rer.pol, Dipl.rer.oec.
Adresse électronique : info@ekrah.com
https://de.wikipedia.org/wiki/Gerhard_Ernst_Merk
https://www.jung-stilling-gesellschaft.de/merk/
https://www.gerhardmerk.de/