Aufsätze Ökonomik

Aufsätze Pädagogik

Aufsätze Sozialethik

Verschiedenes

Prof. Dr. Gerhard Merk, Dipl.rer.pol., Dipl.rer.oec.

Abhandlungen über Johann Heinrich Jung-Stilling

Nachtodliche Belehrungen zur Ökonomik

Nachtodliche Belehrungen zu Persönlichkeiten

Nachtodliche Belehrungen zur Philosophie

Nachtodliche Belehrungen zur Theologie

Nachtodliche Belehrungen zu verschiedenen Themen

 

Sauvetage de banques (bank rescue)

Terme répandu dans le contexte de la crise financière qui a suivi la crise des subprimes, signifiant que la banque centrale ou l’État apporte son aide aux banques en difficulté afin de les sauver de l’insolvabilité et d’éviter ainsi que les clients ne subissent des dommages. Au total, les banques de l’UE ont été sauvées grâce à des mesures qui ont finalement représenté environ treize pour cent du produit intérieur brut de l’Union européenne. – L’opinion publique s’est montrée très méfiante à l’égard du sauvetage des banques, et même au sein des établissements, on a critiqué le fait que les banques agissant à la légère (instituts acting carelessly and haphazardly) n’avaient pas à assumer leurs mauvaises décisions. D’une manière générale, cette mesure risque d’envoyer de mauvais signaux, à savoir que les managers des banques prennent des risques élevés et irresponsables en se fiant à une action de sauvetage (bailout). Le sauvetage des banques empêche également une saine concurrence internationale entre les établissements. Des banques en difficulté ou mal gérées, qui ont des États forts derrière elles, pourraient évincer du marché des concurrents sains et bien gérés. – Dans une économie de marché, il n’est jamais possible d’exclure l’insolvabilité d’une banque, d’autant plus que le cas d’une telle faillite ordonnée a une importante fonction de discipline et de direction (disciplinning and steering role). – Voir résolution, mécanisme de résolution, uniforme, responsabilité des investissements, renflouement, banque, systémique, loi sur le sauvetage des banques, testament bancaire, union bancaire, bazooka, responsabilité des déposants, G-Sifi, priorité des créanciers, aléa moral, fonds d’urgence pour les banques en crise, sauvetage, État fantôme, fonds de stabilité, européen, principe du too big to fail, banque zombie, emprunt à conversion obligatoire.

Attention : le lexique financier est protégé par des droits d’auteur et ne peut être utilisé qu’à des fins privées sans autorisation expresse !
Professeur d’université Dr. Gerhard Merk, Dipl.rer.pol, Dipl.rer.oec.
Adresse électronique : info@jung-stilling-gesellschaft.de
https://de.wikipedia.org/wiki/Gerhard_Ernst_Merk
https://www.jung-stilling-gesellschaft.de/merk/
https://www.gerhardmerk.de/

Sidebar