Pour les banques selon Bâle II, le résultat des opérations d’intérêt (interest result) plus les revenus basés sur les intérêts. Ce dernier comprend les recettes moins les dépenses liées aux frais et commissions, le résultat net des opérations financières et les autres produits ordinaires. Il ne comprend pas les éléments exceptionnels et non prévisionnels. Les recettes doivent être indiquées avant déduction des pertes opérationnelles. – Voir le Bulletin mensuel de la Deutsche Bundesbank d’avril 2001, p. 28, le Bulletin mensuel de la Deutsche Bundesbank de septembre 2004, p. 87 (où l’on trouve en abrégé : résultat des opérations d’intérêts + résultat des commissions + résultat net des opérations financières + autres produits d’exploitation = produit brut) et, en mise à jour, le Bulletin de septembre de la Deutsche Bundesbank, le Bulletin mensuel de la Deutsche Bundesbank de juin 2011, p. 60 s. (résultat des opérations d’intérêts des banques allemandes depuis 2003 ; questions relatives au calcul).

Attention : le lexique financier est protégé par des droits d’auteur et ne peut être utilisé qu’à des fins privées sans autorisation expresse !
Professeur d’université Dr. Gerhard Merk, Dipl.rer.pol, Dipl.rer.oec.
Adresse électronique : info@ekrah.com
https://de.wikipedia.org/wiki/Gerhard_Ernst_Merk
https://www.jung-stilling-gesellschaft.de/merk/
https://www.gerhardmerk.de/