Conformément à l’article 24 de la BörsG, il s’agit du prix des valeurs mobilières sur le marché officiel ou le marché réglementé, déterminé pendant les heures de bourse. Pour les marchandises et les produits dérivés, c’est le prix déterminé pendant la période boursière qui s’applique. – Le prix en bourse permet certes d’équilibrer l’offre et la demande. Mais il ne garantit pas pour autant que le prix trouvé reflète exactement tous les facteurs d’influence économiquement importants. De tels écarts entre l’efficacité technico-opérationnelle (mere operational efficiency) et l’efficacité fondamentale (basic efficiency) sont en même temps l’expression d’erreurs d’évaluation qui peuvent être considérables. En cas de retour précipité à une évaluation fondamentalement appropriée – en cas d’éclatement de bulles spéculatives – des perturbations extraordinaires du marché peuvent alors se produire, avec des conséquences de grande ampleur, comme lors du krach des tulipes aux Pays-Bas en 1637. – Voir bulle boursière, baisse, bear, bulle, cycle boom-bust, fonctions boursières, krach boursier, crash, opérations de change, informatisé, bulle dotcom, effet domino, juste valeur, choc des marchés financiers, marché cimetière, bulle immobilière, limitation, run, rush to exit, crise des subprimes, confiance.

Attention : le lexique financier est protégé par des droits d’auteur et ne peut être utilisé qu’à des fins privées sans autorisation expresse !
Professeur d’université Dr. Gerhard Merk, Dipl.rer.pol, Dipl.rer.oec.
Adresse électronique : info@ekrah.com
https://de.wikipedia.org/wiki/Gerhard_Ernst_Merk
https://www.jung-stilling-gesellschaft.de/merk/
https://www.gerhardmerk.de/