Aufsätze Ökonomik

Aufsätze Pädagogik

Aufsätze Sozialethik

Verschiedenes

Prof. Dr. Gerhard Merk, Dipl.rer.pol., Dipl.rer.oec.

Abhandlungen über Johann Heinrich Jung-Stilling

Nachtodliche Belehrungen zur Ökonomik

Nachtodliche Belehrungen zu Persönlichkeiten

Nachtodliche Belehrungen zur Philosophie

Nachtodliche Belehrungen zur Theologie

Nachtodliche Belehrungen zu verschiedenen Themen

 

Pacte budgétaire (fiscal pact)

Traité sur la stabilité, la coordination et la gouvernance au sein de l’Union économique et monétaire” adopté par les gouvernements de la zone euro au début de l’année 2012. Outre une discipline budgétaire stricte et un frein à l’endettement, les parties contractantes ont convenu d’une procédure renforcée en matière de déficit. – Il n’est pas certain que le pacte puisse empêcher de nouvelles crises d’endettement. En effet, des dérives sur le marché du travail (les syndicats imposent des augmentations de salaire supérieures au produit marginal du travail [en gros, l’entreprise doit payer plus de salaire par heure de travail que ce que l’employé produit en valeur ajoutée], ce qui entraîne une perte de compétitivité internationale) et sur le marché financier sont possibles même si le budget de l’État est équilibré. – De plus, contrairement à ce qui a été dit dans certains médias, le pacte budgétaire n’est en aucun cas une union fiscale. En effet, même en cas de violation continue des règles fiscales (fiscal rules), il n’est pas prévu d’abandonner la souveraineté budgétaire nationale. La responsabilité de la politique financière, et donc de la mise en œuvre des accords convenus, reste au niveau national. – Les critiques à l’encontre du pacte budgétaire ont souligné le fait que les pays fortement endettés ont besoin de beaucoup de temps pour se rapprocher de l’équilibre budgétaire par petites étapes. Des programmes d’austérité drastiques (radical austerity measures) y aggravent la crise et conduisent au contraire de ce que l’on souhaite obtenir. En effet, en raison du ralentissement économique, les recettes fiscales diminuent et les prestations de transfert augmentent. Cela augmente à son tour l’endettement public, ce qui génère des demandes de nouvelles mesures d’austérité, ce qui aggrave encore la crise. Il en résulte un cercle vicieux (vicious circle) qu’il est très difficile de briser. – Quoi qu’il en soit, il faut s’attaquer aux causes des déséquilibres et imposer des réformes telles que le développement de la concurrence à tous les niveaux, la mise en place d’une administration publique efficace et d’un ordre juridique stable. – Tant que tous les pays n’auront pas compris que l’endettement public ne doit pas être utilisé comme un moyen de consommer des ressources en prévision des temps à venir (“culture de la stabilité”), tous les accords correspondants seront finalement inefficaces. – Voir Automatisme d’ajustement, renflouement, apurement des bilans, Blame game, dysfonctionnement, lié à la zone monétaire, données de référence, macroéconomiques, potentiel de chantage, Union monétaire européenne, erreur fondamentale, Mécanisme européen de stabilité, paquet Euro-Plus, explosif UEM, Conseil financier, stabilité financière, crise grecque, pression des pairs, crise irlandaise, japonisation, mouvement perpétuel, pince politique, retard politique, crise du Portugal, plan de sauvetage, drogue de la dette, union de la dette, solidarité, financière, compte bloqué, pression de la dette publique, pacte de stabilité et de croissance, erreur fondamentale, Tina, union de transfert, déséquilibres, interne à l’UEM, prélèvement sur le patrimoine, dette-productivité-liaison, fidélité au traité, fait de la croissance et de la dette, historique, promotion de la croissance, compétitivité, expropriation forcée. – Voir le rapport annuel 2011 de la Deutsche Bundesbank, p. 37 et suivantes (coordination économique dans l’UE en général et en particulier ; aperçu ; références bibliographiques), le rapport annuel 2012 de la BCE, p. 151 et suivantes (entrée en vigueur du traité au 1er janvier 2013 ; frein à l’endettement), le bulletin mensuel de la Deutsche Bundesbank de février 2012, p. 64 et suivantes (présentation et évaluation du pacte budgétaire), le bulletin mensuel de la BCE de mars 2012, p. 113 sqq. (présentation du pacte budgétaire), Bulletin mensuel de la BCE de mai 2012, p. 85 sqq. (discussion détaillée et approfondie sur le pacte budgétaire), Bulletin mensuel de la Deutsche Bundesbank d’août 2013, p. 71 sqq. (nouvelles décisions concernant les procédures pour déficit excessif), Bulletin mensuel de la BCE de septembre 2013, p. 113 sqq. (résultats du renforcement du pacte de stabilité et de croissance ; des améliorations supplémentaires sont nécessaires).

Attention : le lexique financier est protégé par des droits d’auteur et ne peut être utilisé qu’à des fins privées sans autorisation expresse !
Professeur d’université Dr. Gerhard Merk, Dipl.rer.pol, Dipl.rer.oec.
Adresse électronique : info@jung-stilling-gesellschaft.de
https://de.wikipedia.org/wiki/Gerhard_Ernst_Merk
https://www.jung-stilling-gesellschaft.de/merk/
https://www.gerhardmerk.de/

Sidebar