dans lesquels des mots ou des expressions reconnaissables par les spécialistes – tels que “nous voyons avec une grande inquiétude…” sont insérés. – dans lesquelles on peut lire les mesures que la banque centrale s’apprête à prendreL’avantage de tels mots codés est qu’ils peuvent préparer le public aux mesures correspondantes de la politique monétaire par l’intermédiaire des journalistes financiers. On parle également ici de gestion des attentes (influence on expectations) de la part de la banque centrale. – L’inconvénient réside dans le fait que l’attention est trop focalisée sur des mots de code. La présentation plus approfondie de l’évolution macroéconomique et monétaire, importante pour la compréhension de la politique monétaire, passe alors facilement à l’arrière-plan. – La BCE évite une telle gestion des attentes et, de manière générale, un langage codé. Dans le cadre de sa politique d’ouverture, toutes les circonstances sont en général présentées de manière compréhensible et transparente. – Voir informations, sensibles au marché, protocoles de la BCE, publication, forward guidance, leadership, verbal, forward guidance, greenspeak, volonté d’agir, politique de la bouche ouverte, flou, constructif.

Attention : le lexique financier est protégé par des droits d’auteur et ne peut être utilisé qu’à des fins privées sans autorisation expresse !
Professeur d’université Dr. Gerhard Merk, Dipl.rer.pol, Dipl.rer.oec.
Adresse électronique : info@ekrah.com
https://de.wikipedia.org/wiki/Gerhard_Ernst_Merk
https://www.jung-stilling-gesellschaft.de/merk/
https://www.gerhardmerk.de/