Entité juridique créée dans le cadre du mécanisme de résolution unique paneuropéen, à laquelle sont transférés des parts d’entités, des droits ou des obligations à liquider. L’institution relais est créée officiellement par le fonds de restructuration, qui veille à ce que les conditions d’inscription au registre du commerce soient remplies. La valeur totale des engagements ne doit pas dépasser la valeur des droits et des actifs. – Après l’adoption d’une ordonnance de transfert, l’établissement relais peut être adapté aux besoins du cas particulier. Il s’agit par exemple de modifier les statuts, de nommer les organes ou d’adapter la dotation en capital. Pour que cela puisse se faire avec la rapidité nécessaire, la loi sur le fonds de restructuration et le règlement qui en découle (bank recovery and resolution directive, BRRD) donnent au fonds de restructuration la possibilité de créer à tout moment, même sans raison donnée, une société de capitaux qui sera disponible en tant qu’établissement relais en cas d’ordonnance de transfert (société de réserve ; shelf company, vehicle company). – Voir le rapport mensuel de la Deutsche Bundesbank de juin 2014, p. 38 (statuts et missions de l’établissement relais au sens de la bank recovery and resolution directive) ; fonds de restructuration

Attention : le lexique financier est protégé par des droits d’auteur et ne peut être utilisé qu’à des fins privées sans autorisation expresse !
Professeur d’université Dr. Gerhard Merk, Dipl.rer.pol, Dipl.rer.oec.
Adresse électronique : info@ekrah.com
https://de.wikipedia.org/wiki/Gerhard_Ernst_Merk
https://www.jung-stilling-gesellschaft.de/merk/
https://www.gerhardmerk.de/