Sauf définition contraire, paiements effectués par une entreprise à l’industrie de la sécurité pour la protection des installations de l’entreprise au moyen d’équipements appropriés (mechanical and electronic devices) et de gardes (watchmen) des employés par un garde du corps (body guard) ; sont également inclus les coûts parfois très élevés pour la protection des logements des employés de l’entreprise et de leur famille dans les succursales à l’étranger, où ces derniers ne peuvent vivre de manière raisonnablement sûre que dans des résidences surveillées (gated communities). – En raison des dépenses élevées en frais de gardiennage, certains établissements allemands ont souvent opté pour une relation de banque correspondante contractuellement bien établie (contractually well arranged) plutôt que pour un bureau de représentation ou même une succursale à l’étranger. – Le chiffre d’affaires mondial des sociétés de gardiennage a été estimé à 250 milliards d’euros pour l’année 2012. En raison de l’urbanisation croissante (growing urbanisation) et de la criminalisation qui en découle (increasing criminalisation), la demande de prestations de sécurité devrait fortement augmenter dans les années à venir et, par conséquent, l’argent du gardiennage devrait gagner en importance en tant que facteur de coût. – Voir Charadj, Harai, Schutzgeld, Toleranzgeld.

Attention : le lexique financier est protégé par des droits d’auteur et ne peut être utilisé qu’à des fins privées sans autorisation expresse !
Professeur d’université Dr. Gerhard Merk, Dipl.rer.pol, Dipl.rer.oec.
Adresse électronique : info@ekrah.com
https://de.wikipedia.org/wiki/Gerhard_Ernst_Merk
https://www.jung-stilling-gesellschaft.de/merk/
https://www.gerhardmerk.de/