En général, la perte (partielle) d’un actif non pas en raison de changements de prix sur le marché (price changes in the market), mais en raison de l’intervention de l’État, et ici encore principalement par une imposition très élevée (confiscatory taxation) sur l’actif concerné. – Cela a été dit en particulier en ce qui concerne la politique de la BCE dans le cadre de la crise de la dette publique. Des taux d’intérêt très bas devaient aider les membres surendettés de l’UEM à améliorer leur compétitivité. Cela a eu pour conséquence que les épargnants allemands ont dû renoncer à la rémunération de leur compte bancaire, et qu’ils ont ainsi dû payer sans le demander l’aide douteuse (ambiguous aid : car l’expérience montre que l’argent bon marché créé par la BCE conduit également en Europe – comme au Japon et aux États-Unis auparavant – à ce que les dettes ne soient pas réduites et que les réformes structurelles nécessaires soient désormais repoussées à plus tard) pour les États débiteurs. En outre, le capital accumulé (saved capital) des assurés vie (life policy holders) et des épargnants a également été grignoté. – Voir peur, pervers, présomption, banque centrale, rachats, banque centrale, bail-out, épuration du bilan, blame game, prix du sang, rendement diététique, euro-obligations, crise de l’euro, Union monétaire européenne, erreur fondamentale, dette éventuelle, bombe de l’UEM, bilan de la BCE, péché de la BCE, sodomie financière, stabilité financière, sacrifice de l’or, Grexit, pression des pairs, consolidation budgétaire, critère de Kaldor-Hicks, argument du jardin d’enfants, crise, induite par la banque centrale, thèse du mensonge et de la tromperie, neuro, politique de taux zéro, pince politique, retard politique, effet de rapatriement, répression, financière, drogue de la dette, solidarité, financière, pression de la dette publique, pacte de stabilité et de croissance, erreur fondamentale, cadre de pilotage, union de transfert, fidélité au traité, expropriation forcée.

Attention : le lexique financier est protégé par des droits d’auteur et ne peut être utilisé qu’à des fins privées sans autorisation expresse !
Professeur d’université Dr. Gerhard Merk, Dipl.rer.pol, Dipl.rer.oec.
Adresse électronique : info@ekrah.com
https://de.wikipedia.org/wiki/Gerhard_Ernst_Merk
https://www.jung-stilling-gesellschaft.de/merk/
https://www.gerhardmerk.de/