autrefois – et dans certains pays arabes en partie jusqu’à aujourd’hui – paiement unique ou régulier à verser principalement en cas de blessures corporelles par négligence à la victime ou en cas d’homicide – par exemple : un mur s’effondre et écrase une personne – aux survivants, également appelé argent d’expiation, argent d’œuvre et argent d’homme. – Montant à payer lors de la remise d’un criminel au tribunal de sang (blood court ; tribunal de vie et de mort). – Récompense pour celui dont le témoignage permet d’appréhender quelqu’un et de le traduire en justice, également appelée en allemand Judaslohn. Ce terme provient du disciple Judas Iscariote, qui a livré Jésus aux grands prêtres et a reçu trente pièces d’argent en récompense. – Fortune accumulée, acquise en tuant des personnes. – Au sens large, revenus obtenus illégalement au détriment d’autres personnes. – Voir agiotage, suceur d’argent, danisme, argent du péché, surplus, usure, défi de l’usure.

Attention : le lexique financier est protégé par des droits d’auteur et ne peut être utilisé qu’à des fins privées sans autorisation expresse !
Professeur d’université Dr. Gerhard Merk, Dipl.rer.pol, Dipl.rer.oec.
Adresse électronique : info@ekrah.com
https://de.wikipedia.org/wiki/Gerhard_Ernst_Merk
https://www.jung-stilling-gesellschaft.de/merk/
https://www.gerhardmerk.de/