Bilanz-Kontrolleur) : Les comptes des entreprises cotées en bourse doivent, à partir de la date limite de décembre 2004, être soumis à un audit par un réviseur externe en plus de la vérification par un commissaire aux comptes. En Allemagne, cette procédure d’enforcement se déroule en deux étapes. Au premier niveau se trouve une association de droit privé fondée en accord avec le ministère fédéral de la justice par des associations représentant la profession et les intérêts, la Deutsche Prüfstelle für Rechnungslegung (DPR) à Berlin. Au deuxième niveau se trouve l’Office fédéral de surveillance des services financiers (Bundesanstalt für Finanzdienstleistungsaufsicht), autorité de surveillance dotée de compétences souveraines. – Voir la directive sur l’audit, Enforcement, Probator. – Cf. rapport annuel 2005 de la BaFin, p. 178 et suivantes (y figurent également des informations plus détaillées sur les entreprises soumises au nouveau contrôle du bilan ; aspects organisationnels), rapport annuel 2009 de la BaFin, p. 210 (aperçu des procédures d’enforcement depuis 2005 ; p. 209 dans la marge de gauche, également répartition par pays).

Attention : le lexique financier est protégé par des droits d’auteur et ne peut être utilisé qu’à des fins privées sans autorisation expresse !
Professeur d’université Dr. Gerhard Merk, Dipl.rer.pol, Dipl.rer.oec.
Adresse électronique : info@ekrah.com
https://de.wikipedia.org/wiki/Gerhard_Ernst_Merk
https://www.jung-stilling-gesellschaft.de/merk/
https://www.gerhardmerk.de/