Un terme de plus en plus utilisé ces dernières années, y compris dans le monde de la finance, mais qui reste imprécis. – Il convient de faire une distinction précise entre productivité : utilisation des facteurs par rapport à la performance, rentabilité : coûts par rapport à la performance et rentabilité, taux de profit dans la terminologie de l’ancienne économie nationale : bénéfice par rapport au capital investi. Souvent, même dans les rapports d’activité de banques réputées, on ne sait pas exactement ce que signifie “efficacité” ; il en va d’ailleurs de même pour le “concept”, qui désigne tout ce que l’on ne peut ou ne veut pas désigner avec précision. – Du point de vue du marché et de l’économie nationale, il s’agit également, dans certaines publications, de l’expression linguistique désignant le fait que l’argent, en tant que droit à des ressources rares, est dirigé vers l’endroit où il génère le plus grand rendement : qu’il parvienne au meilleur hôte (to the most effective allocation of scarce resources) ; on parle aussi, de manière peu élégante, d'”allocation optimale des ressources”. – Parfois dit pour la performance, la capacité matérielle et humaine d’un établissement. – Voir productivité des actifs, bénéfice de base, rendement des dividendes, rentabilité des fonds propres, efficacité des revenus, bénéfice, coûts, base de données KLEMS, éco-efficacité, rendement, rentabilité,ignorance du risque.

Attention : le lexique financier est protégé par des droits d’auteur et ne peut être utilisé qu’à des fins privées sans autorisation expresse !
Professeur d’université Dr. Gerhard Merk, Dipl.rer.pol, Dipl.rer.oec.
Adresse électronique : info@ekrah.com
https://de.wikipedia.org/wiki/Gerhard_Ernst_Merk
https://www.jung-stilling-gesellschaft.de/merk/
https://www.gerhardmerk.de/