En général, la période moyenne qu’un investisseur doit attendre avant de recevoir les retours sur investissement, parfois appelée période moyenne d’engagement du capital (average period of capital commitment), durée de vie économique (economic run time), échéance moyenne (average maturity), période moyenne d’auto-liquidation et durée moyenne d’engagement résiduel. – Durée d’immobilisation du capital investi dans un titre ou un portefeuille de titres à revenu fixe. La duration est plus courte que la durée résiduelle (remaining running time), en raison des paiements d’intérêts intermédiaires sur le capital investi. – Lorsque le niveau des taux d’intérêt baisse, on est incité à intégrer dans le portefeuille des titres dont la durée résiduelle est la plus longue possible. En effet, ils enregistrent des gains de cours plus que proportionnels (above-average market profit) en cas de baisse des rendements. – Durée moyenne pondérée (weighted average maturity) de tous les paiements (intérêts, remboursement) d’un titre à revenu fixe. – Durée résiduelle calculée (remaining running time) d’une obligation. En cas de variation du rendement de plus un pour cent, le cours de l’obligation baisse du montant de la duration. – Voir Arbitrage du risque de crédit, risque de durée, risque de taux d’intérêt. – Cf. rapport mensuel de la Deutsche Bundesbank d’octobre 2006, p. 41 (en ce qui concerne les obligations d’État indexées sur l’inflation).

Attention : le lexique financier est protégé par des droits d’auteur et ne peut être utilisé qu’à des fins privées sans autorisation expresse !
Professeur d’université Dr. Gerhard Merk, Dipl.rer.pol, Dipl.rer.oec.
Adresse électronique : info@ekrah.com
https://de.wikipedia.org/wiki/Gerhard_Ernst_Merk
https://www.jung-stilling-gesellschaft.de/merk/
https://www.gerhardmerk.de/