Dans le langage de la BCE, il s’agit en principe des résultats d’enquêtes prospectives : des attentes des acteurs du marché. Par opposition, les données dures (hard data) sont les chiffres mesurés EX POST d’événements qui se sont réellement produits. – Voir Incertitude des données. – Voir le Bulletin mensuel de la BCE d’avril 2006, p.
29.

Attention : le lexique financier est protégé par des droits d’auteur et ne peut être utilisé qu’à des fins privées sans autorisation expresse !
Professeur d’université Dr. Gerhard Merk, Dipl.rer.pol, Dipl.rer.oec.
Adresse électronique : info@ekrah.com
https://de.wikipedia.org/wiki/Gerhard_Ernst_Merk
https://www.jung-stilling-gesellschaft.de/merk/
https://www.gerhardmerk.de/