Une baisse durable du niveau des prix et, sauf indication contraire, mesurée par l’indice des prix à la consommation sur une certaine période, en général deux trimestres, qui se consolide dans les attentes et peut conduire à une baisse durable de l’activité économique dans son ensemble. – Une baisse temporaire des prix ou du cours des actions n’est donc pas une déflation, même si elle est souvent qualifiée ainsi par les médias. Une baisse des prix est dangereuse si, parallèlement, les salaires nominaux restent fixes. En effet, la baisse des prix se fait alors au détriment des bénéfices et donc des investissements, ce qui entraîne inévitablement, à plus ou moins long terme, une forte baisse de l’emploi. – Voir déflation, bonne, déflation, mauvaise, déflation, laide, spirale déflationniste, stabilité monétaire, inflation. – Voir le bulletin mensuel de la Deutsche Bundesbank de juin 2003, p. 16 et suivantes (explications), le bulletin mensuel de la BCE de juin 2014, p. 70 et suivantes (explications détaillées ; aperçus ; références bibliographiques).

Attention : le lexique financier est protégé par des droits d’auteur et ne peut être utilisé qu’à des fins privées sans autorisation expresse !
Professeur d’université Dr. Gerhard Merk, Dipl.rer.pol, Dipl.rer.oec.
Adresse électronique : info@ekrah.com
https://de.wikipedia.org/wiki/Gerhard_Ernst_Merk
https://www.jung-stilling-gesellschaft.de/merk/
https://www.gerhardmerk.de/