les banques qui s’endettent très fortement auprès de la banque centrale et/ou pour une durée inhabituellement longue ont manifestement enfreint la règle d’or bancaire. Elles sont considérées comme peu solides, ce qui entraîne une baisse de leur note de crédit, de leur rating. Elles doivent donc s’attendre à de moins bonnes conditions sur le marché d’urgence, en fait à des coûts de refinancement plus élevés. Une banque centrale peut – comme aux Etats-Unis – soumettre ces établissements à une surveillance particulière. – Les obligations d’État sont négociées, toutes choses égales par ailleurs, avec une décote de solvabilité lorsque les notations des pays concernés sont mauvaises. – Cf. classe de solvabilité, downrating, plutoed – Cf. bulletin mensuel de la BCE de septembre 2005, p. 35 s. (avec aperçus).

Attention : le lexique financier est protégé par des droits d’auteur et ne peut être utilisé qu’à des fins privées sans autorisation expresse !
Professeur d’université Dr. Gerhard Merk, Dipl.rer.pol, Dipl.rer.oec.
Adresse électronique : info@ekrah.com
https://de.wikipedia.org/wiki/Gerhard_Ernst_Merk
https://www.jung-stilling-gesellschaft.de/merk/
https://www.gerhardmerk.de/