Frais de prorogation, généralement supportés par le vendeur dans le commerce des valeurs mobilières. – Dans le commerce à terme des marchandises, la cotation habituelle du marché, dans laquelle le prix au comptant est inférieur au prix à terme (regular market situation in which prices in subsequent delivery months are progressively higher than in the nearest delivery month). – La différence entre le prix au comptant et le prix à terme d’une marchandise. Cette différence est essentiellement considérée comme l’expression des coûts de financement ; toutefois, les anticipations correspondantes jouent également un rôle. – Voir backwardation, call, marché, inverse, option, put, contrat à terme sur matières premières, spéculateur à terme, contrat à terme sur marchandises.

Attention : le lexique financier est protégé par des droits d’auteur et ne peut être utilisé qu’à des fins privées sans autorisation expresse !
Professeur d’université Dr. Gerhard Merk, Dipl.rer.pol, Dipl.rer.oec.
Adresse électronique : info@ekrah.com
https://de.wikipedia.org/wiki/Gerhard_Ernst_Merk
https://www.jung-stilling-gesellschaft.de/merk/
https://www.gerhardmerk.de/