obligations garanties par des créances) : Une activité particulière du marché de la titrisation. Les banques des centaines, voire des milliers de prêts dans un pool en tant que panier de risques individuels et les apportent à une société à but spécial. – Celle-ci divise les portefeuilles en plusieurs tranches et les vend aux investisseurs sous forme de titres CDO (a structured finance product that typically securitises a diversified pool of debt assets ; these assets, corporate loans for example, are split into different classes of bonds. Les investisseurs en obligations CDO senior et mezzanine peuvent obtenir des rendements élevés par rapport aux titres adossés à des actifs de même notation). – Les différentes tranches sont alors assorties de taux d’intérêt plus ou moins élevés, en fonction de la participation au risque. Le flux de trésorerie de chacun de ces titres est lié à la performance des instruments d’endettement correspondants. – Les CDO ont été imaginés et introduits en 1987 par la banque d’investissement Drexel Burnham Lambert de Neuyork, aujourd’hui disparue. – Voir effets de contagion, titres adossés à des actifs, fonds CLO, equity kikker, clause de défaut de premier rang, tranche de première perte, titres toxiques, transfert du risque de crédit, crise des garanties, tranche mezzanine, stratégie originate-to-distribute, assurance de portefeuille, residential mortgage backed securities, ninja loans, single master liquidity conduct, crise des subprimes, subprime lending, structure de titrisation, titrisation true-sale, gel des intérêts, entité ad hoc. – Cf. rapport annuel 2003 de la BaFin, p. 21 et suivantes, Rapport annuel 2004 du BaFin, p. 30 s. ainsi que le rapport annuel respectif du BaFin, Bulletin mensuel de la Deutsche Bundesbank de mars 2006, p. 40 (aperçu), Bulletin mensuel de la BCE de février 2008, p. 92 s. (explication des CDO ; classification ; aperçu), Rapport annuel 2009 du BaFin, p. 155 (environ un quart des positions de titrisation des banques allemandes à la fin de l’année 2009 étaient des CDO, dont la moitié des financements d’entreprises titrisés [collateralised loan obligations]).

Attention : le lexique financier est protégé par des droits d’auteur et ne peut être utilisé qu’à des fins privées sans autorisation expresse !
Professeur d’université Dr. Gerhard Merk, Dipl.rer.pol, Dipl.rer.oec.
Adresse électronique : info@ekrah.com
https://de.wikipedia.org/wiki/Gerhard_Ernst_Merk
https://www.jung-stilling-gesellschaft.de/merk/
https://www.gerhardmerk.de/