classement d’une entreprise, d’un fonds ou d’un État effectué par les principales agences de notation internationales et rendu public à l’aide d’une grille déterminée et transparente. Un abaissement de la notation signifie que le débiteur doit payer des intérêts plus élevés en cas d’emprunt. – Dans le cadre de Bâle II, il s’agit du classement d’un emprunteur en termes de probabilité de défaillance. – L’estimation du marché pour un titre donné, dont l’expression est l’Ekart pour les obligations. – Voir sélection adverse, solvabilité, décote de solvabilité, analyse de solvabilité, banque centrale, note de solvabilité, downrating, Ekart, investment grade, calibrage, écart de conditions, qualité de crédit, engagement de crédit, irrévocable, Mittelstandsbank, sélection négative, plutoed, pouvoir de fixation des prix, notation, agence de notation, ajustement du risque, scoring, shadow rating, pouvoir de séparation. – Voir le bulletin mensuel de la Deutsche Bundesbank de septembre 2003, p. 64 et suivantes, le bulletin mensuel de la Deutsche Bundesbank d’avril 2006, p. 31 (garanties éligibles à la banque centrale et leurs classes de solvabilité ; p. 39 : vue d’ensemble), le bulletin mensuel de la Deutsche Bundesbank de décembre 2006, p. 78 (notations de crédit par les agences de notation).

Attention : le lexique financier est protégé par des droits d’auteur et ne peut être utilisé qu’à des fins privées sans autorisation expresse !
Professeur d’université Dr. Gerhard Merk, Dipl.rer.pol, Dipl.rer.oec.
Adresse électronique : info@ekrah.com
https://de.wikipedia.org/wiki/Gerhard_Ernst_Merk
https://www.jung-stilling-gesellschaft.de/merk/
https://www.gerhardmerk.de/