en général, un penchant excessif (excessively intense enthusiasm ; addiction) pour le métal précieux qu’est l’or ; la soif d’or. – Dans les documents plus anciens, le désir insistant d’un partenaire commercial d’être satisfait exclusivement par des pièces d’or. – Dans la doctrine monétaire, se dit en référence aux tenants de l’exigence selon laquelle l’or devrait être au moins le point central de toute monnaie ; dans les cas extrêmes, même que toute la monnaie devrait être couverte à cent pour cent par de l’or – peut-être aussi par d’autres métaux précieux comme le platine. – Voir la loi anti-Gresham, l’argyromanie, la théorie bancaire, le bimétallisme, la théorie des monnaies, la couverture au tiers, la masse monétaire, la création monétaire, le sacrifice de l’or, l’acte bancaire de Peel, la monnaie, liée.

Attention : le lexique financier est protégé par des droits d’auteur et ne peut être utilisé qu’à des fins privées sans autorisation expresse !
Professeur d’université Dr. Gerhard Merk, Dipl.rer.pol, Dipl.rer.oec.
Adresse électronique : info@ekrah.com
https://de.wikipedia.org/wiki/Gerhard_Ernst_Merk
https://www.jung-stilling-gesellschaft.de/merk/
https://www.gerhardmerk.de/