Sauf définition contraire, il s’agit d’un investissement dans un fonds qui ne donne aucune information sur l’utilisation des sommes versées par les souscripteurs. Souvent, il n’y a pas de contrôle sur l’utilisation des fonds et la société de gestion des capitaux n’a souvent pas d’autorisation. Dans de nombreux cas, les sommes versées par les investisseurs sont perdues. – Voir le paradoxe de la réglementation bancaire, le cold calling, l’ange vengeur, le shadow banking, les activités bancaires souterraines, les courtiers d’angle.

Attention : le lexique financier est protégé par des droits d’auteur et ne peut être utilisé qu’à des fins privées sans autorisation expresse !
Professeur d’université Dr. Gerhard Merk, Dipl.rer.pol, Dipl.rer.oec.
Adresse électronique : info@ekrah.com
https://de.wikipedia.org/wiki/Gerhard_Ernst_Merk
https://www.jung-stilling-gesellschaft.de/merk/
https://www.gerhardmerk.de/