to place the responsibility for a calamity to others ; game = ici : object of attack ; gibier de chasse) : Terme entré dans le langage financier à la suite de la crise grecque de 2009. Cette expression désigne le fait que les gouvernements et l’opinion publique des États en quasi-faillite de l’UEM cherchent à faire porter la responsabilité de leur situation difficile à ceux qui les aident aujourd’hui, en particulier l’Allemagne en tant que principal bailleur de fonds. On ne veut plus admettre que pendant des années, les dépenses ont été insouciamment gonflées bien au-delà des recettes et que la compétitivité internationale a été perdue en conséquence. – Voir dévaluation fiscale, ajustement automatique, renflouement, union bancaire, assainissement des bilans, partage des risques, institution de résolution des crises bancaires, Europayer, bombe de l’UEM, sortie, hégémon, plus doux, aléa moral, plan C, pince politique, retard politique, idéologie du retour, drogue de la dette, solidarité, financière, compte bloqué, pacte de stabilité et de croissance, erreur fondamentale, réduction de la dette publique, autorité statistique, réformes structurelles, union de transfert, redistribution, induite par la banque centrale, prélèvement sur le patrimoine, fidélité au contrat, expropriation forcée.

Attention : le lexique financier est protégé par des droits d’auteur et ne peut être utilisé qu’à des fins privées sans autorisation expresse !
Professeur d’université Dr. Gerhard Merk, Dipl.rer.pol, Dipl.rer.oec.
Adresse électronique : info@ekrah.com
https://de.wikipedia.org/wiki/Gerhard_Ernst_Merk
https://www.jung-stilling-gesellschaft.de/merk/
https://www.gerhardmerk.de/