Autrefois, paiement répandu, dû au plus tard le jour du mariage, au père et aux frères de la mariée par un candidat au mariage. On y voyait une compensation pour le fait que la force de travail de la mariée était retirée à sa famille. – Paiement par le plus offrant – également appelé “licitant” dans la littérature ancienne – en cas de mariage forcé d’une femme ; en Allemagne, cette pratique est interdite par la loi en vertu du § 237 du code pénal. – Capital à mettre à disposition par l’époux, géré à titre fiduciaire et placé dans des investissements produisant des intérêts, dans le but subsistance de l’épouse et des enfants grâce aux revenus du capital, en cas de divorce éventuel ou de décès prématuré du mari soutien de famille (transfer of capital aimed at ensuring the continued existence of the family in the case of missed income). – L’apport de la famille d’origine lors du mariage d’une fiancée, parfois dit aussi dans un sens plus large (Ausstatt, Mitgift, Allata ; dowry, marriage portion : belongings brought by a bride to her husband at marriage). – Dans certains endroits, il s’agit d’un don d’argent autrefois courant de la part du fiancé extérieur aux jeunes gens célibataires résidant sur place, d’un paiement local (introduction payment, bridegroom debut donation), également appelé dans les anciens documents “Gassengeld” et “Jagdgeld”. – Une donation locale des nouveaux mariés (bridal couple donation) ou, dans certains endroits, des parents des jeunes mariés à l’église ou au sacristain (sacristan, sexton) après la messe de mariage (nuptial mass : the special mass to be said at a wedding), appelée aussi argent de la messe de mariage. – Voir apanage, argent de naturalisation, argent de mademoiselle, contrepartie, argent de mariage, argent de table de mariage, argent de chasse, argent de couronne, argent de cuisine, maritagium, argent d’aiguille, argent de paraphernal, argent de vocations, wittum.

Attention : le lexique financier est protégé par des droits d’auteur et ne peut être utilisé qu’à des fins privées sans autorisation expresse !
Professeur d’université Dr. Gerhard Merk, Dipl.rer.pol, Dipl.rer.oec.
Adresse électronique : info@ekrah.com
https://de.wikipedia.org/wiki/Gerhard_Ernst_Merk
https://www.jung-stilling-gesellschaft.de/merk/
https://www.gerhardmerk.de/